Aller au contenu

Flore des rivières

La flore et les végétations aquatiques de nos rivières ont été très peu étudiées jusqu’à présent ; seules de rares rivières ont fait l’objet de prospections et de suivis botaniques ou d’études phytosociologiques.

Nos rivières hébergent divers enjeux floristiques (Hippuris vulgaris, Sagittaria sagittifolia, Hottonia palustris, Potamot filiformes, Renoncules « aquatiques », etc.) qui semblent en raréfaction. Aussi, des espèces communes localement –  telles que les Lentilles d’eau dans le Marais poitevin – ont récemment subi de très fortes régressions. Ces raréfactions sont associées à la dégradation de la qualité des eaux, la modification des débits, la présence d’espèces exotiques envahissantes, etc.

Dans sa globalité, la flore aquatique est indicatrice de caractéristiques hydrologiques du cours d’eau telles que le niveau trophique ou la concentration en certains polluants. Ces menaces sont des problématiques environnementales qui intéressent nos associations de longue date.

Lentilles du marais
renoncules aquatiques
Nénuphars

DSNE et les autres associations de Poitou-Charentes Nature envisagent d’étudier ces végétations à partir de 2022 afin de :

  • Évaluer l’état de conservation de la flore et des végétations des rivières, avec un protocole reproductible à l’avenir ;
  • Actualiser la répartition et l’abondance de certaines espèces patrimoniales et mettre en place des mesures de préservation de ces espèces emblématiques ;
  • Sensibiliser les acteurs de gestion de l’eau et mettre en place des mesures de préservation de ces espèces emblématiques ;
  • Actualiser la présence de certains taxons exotiques.

Plus d’informations ultérieurement !