Prospection fructueuse

Deux nouvelles espèces pour les Deux-Sèvres recensées dans le sud du département

105 ans après la mention de Henri Gelin (1908), célèbre naturaliste deux-sévrien, dans son catalogue des orthoptères (sauterelles, grillons, criquets) publié par la Société historique et scientifique des Deux-Sèvres, une espèce de criquet a été redécouverte dans le département. Il s’agit du « Tétrix déprimé » Depressotetrix depressa. Des individus ont été observés en avril 2013 dans une ancienne carrière préservée dans le sud des Deux-Sèvres. 64 espèces d’orthoptères sont actuellement connues dans le département. C’est dans le cadre de ses missions d’étude et de préservation des milieux les plus remarquables, que l’association Deux-Sèvres Nature Environnement a eu le plaisir de découvrir cette population. Cette observation est de bon augure juste avant la mise en place d’un atlas des orthoptères dans la région Poitou-Charentes.

Une nouvelle espèce de chauves-souris a été contactée dans le département … et pas n’importe laquelle car il s’agit de la plus grande espèce d’Europe, « La Grande Noctule » ou encore « Noctule géante » (Nyctalus lasiopterus). L’espèce a été inventoriée dans le Pays Mellois près de Sainte-Soline grâce à un appareil qui détecte les ultrasons, système utilisé par les chiroptères pour se déplacer la nuit. Elle peut mesurer jusqu’à 45 cm d’envergure pour un poids moyen de 45 g. La Grande Noctule gîte principalement dans les arbres, c’est la seule espèce européenne carnivore car contrairement aux autres espèces exclusivement insectivores, elle peut consommer des oiseaux. En Deux-Sèvres, 24 espèces de chauves-souris ont été recensées au moins une fois. Elles font l’objet d’inventaires appuyés sur le département depuis 20 ans, suite à deux atlas régionaux et un atlas départemental, coordonnés par DSNE.

Légende photo / Le « Tétrix déprimé », un petit criquet bien discret !

(Crédit photo : Florian Doré)