Tous les articles par admindsne

Vidange de la piscine Pré-Leroy et risque de pollution

Ce dossier fait suite à une alerte reçue le 15 décembre 2016 concernant  la vidange du grand bassin de la piscine de Pré-Leroy à la Sèvre Niortaise avec un risque potentiel de pollution au sulfate de cuivre.

Télécharger le dossier : Dossier alerte environnement « vidange du grand bassin de la piscine de Pré-Leroy à la Sèvre Niortaise avec risque de pollution »

Atlas Lépido : c’est parti pour la souscription!

 

Comme annoncé lors de l’AG de DSNE ce samedi, nous sommes en phase finale de relecture et mise en page de l’ouvrage sur les papillons de jour du Poitou-Charentes, suite à l’atlas lancé en 2008.
Grâce à cet effort d’inventaire régional sans précédent pour ce groupe (300 naturalistes ont rassemblé plus de 260 000 observations sur les 4 départements), qui a permis de nombreuses (re) découvertes, de modifier les listes d’espèces patrimoniales et impulser de nombreuses actions pour leur préservation (à poursuivre) … et comme tout atlas qui se mérite et qui se doit de laisser une trace, l’ouvrage est sur le point de sortir.
Nous sommes fiers d’avoir pu ainsi assurer la relève de nos illustres prédécesseurs qui, depuis la fin du XIXe siècle, travaillent pour mieux connaître et préserver les papillons de jour, dont de nombreux deux-sévriens que sont Pierre-Néhémie Maillard, Henri Gelin, Louis Cloux, Robert Levesque (qui est à l’origine de ce mouvement deux-sévrien, à bien des niveaux), Pierre Drouhet et tant d’autres !
Nous vous diffusons ce bon de souscription, pour en bénéficier à un tarif avantageux, à diffuser autour de vous le plus possible.

Attention, la fin de la souscription est le 30 juin 2017!

Merci à tous de votre aide !

Pour télécharger le bon de souscription.

Le Rapport d’Activité 2016 et l’Assemblée Générale 2017 : toutes les informations ici !

Cette année, notre assemblée générale a lieu le samedi 8 avril à Boussais ! 

Nous vous invitons à une sortie nature « Les landes de l’Hopiteau, un site exceptionnel » à 9 h 30 . Rendez-vous au terrain de football de l’Hopiteau, à Boussais.

L’après-midi, la 48eme Assemblée générale de Deux-Sèvres Nature Environnement aura lieu. Ce sera l’occasion de faire le bilan des actions de l’année 2016, annoncer celles de l’année à venir mais aussi de découvrir les nouveaux membres du Conseil d’Administration et les lauréats du prix Méléagrine.

Deux thèmes d’actualité seront abordés lors de cette assemblée afin de pouvoir en débattre tous ensemble : « DSNE à l’échelle de la Nouvelle Région » et « Connaissances et préservation du bocage en Deux-Sèvres ».

Pour découvrir ou re-découvrir  les actions de l’année passée,  téléchargez le Rapport d’activité 2016 de DSNE.

Nous vous attendons nombreux pour ce temps fort de l’association!

Pour télécharger l’invitation et le pouvoir.

Enquêtes publiques : les dépositions de DSNE

Vous retrouverez ici les dernières dépositions de DSNE à télécharger  :

  • Dans le  cadre de l’enquête publique (arrêté préfectoral du 14 décembre 2016) préalable à l’autorisation unique, au titre des articles L. 214-1 à L. 214-6 du code de l’environnement, pour la régularisation du plan d’eau au lieu-dit « Les Prés des Barres », commune de Beaulieu-sous-Parthenay, découvrez la déposition de DSNE.
  • Dans le cadre de l’enquête publique pour la création de réserves collectives de substitution de prélèvements en eaux sur le bassin de la Sèvre Niortaise dans le cadre du contrat territorial de gestion quantitative du bassin de la Sèvre Niortaise, de sa source à la confluence du Mignon, veuillez trouver la déposition de DSNE.

Pour plus d’informations sur nos positionnements, contactez-nous.

Toutes vos sorties nature sont dans le calendrier inter-associatif 2017 !

Le calendrier inter-associatif est disponible dés à présent dans sa version numérique ! Cette année, 154 sorties nature vous sont proposées par les associations « nature »du département : un bon moyen pour découvrir toutes les richesses naturelles des Deux-Sèvres ! Oiseaux, amphibiens, coccinelles, découverte de sites protégés, mais aussi ateliers de vannerie ou encore de greffe d’arbres … La diversité est au rendez-vous !

Pour ne rien manquer, rendez-vous sur la page facebook « Sorties Nature Deux-sèvres » et sur le site internet www.dsne.org où vous retrouverez une version en ligne qui s’enrichira de nouvelles dates au fil des saisons ! Retrouvez votre calendrier en version papier, à partir de début mars, dans vos offices de tourisme, les structures « nature » (Zoodyssée, Maison du Marais poitevin, …) et auprès des associations participantes : Deux-Sèvres Nature Environnement, Groupe Ornithologique des Deux-Sèvres, CPIE Gâtine poitevine, la Société d’Horticulture des Deux-Sèvres, les Croqueurs de pommes, …

Photo de Laurent Debordes

Téléchargez dès à présent votre calendrier inter-associatif des sorties nature ! Quelques erreurs se sont glissées dans le calendrier inter-associatif, vous trouverez ici un erratum.

Toutes ces sorties sont gratuites pour la grande majorité et ouvertes à tous.

 

Les soirées voeux et bénévolat 2017 : merci à tous !

Les soirées « Voeux et Bénévolat » ont été lancées l’année dernière par le groupe Communication et vie associative de DSNE. L’objectif : réunir les adhérents du département afin de commencer ensemble la nouvelle année et présenter les actions à venir, auxquelles chacun pourra participer.

Le tout se déroule dans une ambiance conviviale et permet de mieux faire connaissance et échanger en direct sur les sujets d’actualités environnementaux et naturalistes. Afin de permettre à plus d’adhérents de nous rejoindre, l’association organise 2 soirées. Cette année, ce fut le 13 janvier à Niort et le 27 janvier à Bressuire.

Les actions présentées étaient :



Le président a également présenté ses voeux aux adhérents et à l’équipe de salariés. (Pour découvrir l’intégralité des voeux : Les Voeux DSNE 2017)

Ces soirées furent aussi l’occasion de présenter le travail d’un étudiant de l’IFFCAM, Baptiste Deturche. Dans le cadre de sa première année de master, Il a réalisé  » En association avec la nature ». Ce film de 12 min vise à mettre en valeur l’importance du travail des associations et de l’investissement des bénévoles pour la protection de la nature et de l’environnement. Pour le visualiser, c’est par ici. Vous pouvez découvrir le reste de son travail sur son site internet : www.abiesproduction.com. Les projets des étudiants l’IFFCAM, sont à découvrir sur leur page Facebook : les amis de l’IFFCAM.

Nous tenons à remercier les bénévoles et salariés organisateurs et intervenants, les adhérents et les associations du territoire (Bocage Pays Branché, les Colibris79, …) d’être venus et d’avoir partager avec nous ce bon moment ! Et maintenant place aux actions !

Vous aussi vous voulez participer à la protection de la nature et de l’environnement, mais vous ne savez pas comment vous sentir utile ? Contactez-nous, nous nous ferons un plaisir de vous rencontrer et de vous présenter toutes les possibilités d’actions au sein de notre association !

Chauves-souris : premiers résultats des comptages hivernaux

Le mois de janvier marque le début des comptages hivernaux des chauves-souris au sein de notre région. En Deux-Sèvres, les quelques sites propices, disséminés un peu partout sur le département, ont été visités afin de connaître les effectifs des chauves-souris en hibernation.

Murins à moustaches c/M. Ricaud

Au total plus de 550 chauves-souris ont été comptées lors des sessions hivernales, de 12 espèces différentes (Grand et Petit Rhinolophe, Oreillard gris, Pipistrelle commune, Barbastelle d’Europe, Sérotine commune, Murin de Daubenton, Murin de Natterer, Murin à moustaches, Grand Murin, Murin de Bechstein et Murin à oreilles échancrées).
24 contrôles ont été effectués sur des Grands Rhinolophes avec un transpondeur (manip réalisée dans le cadre du programme régional Grand rhinolophe et trame bocagère). Le plus gros déplacement est une chauve-souris transpondée à la Chapelle-Saint-Etienne et retrouvée 42 km plus loin à Irais ! Des résultats encore plus impressionnants sont à venir dans les départements voisins, plus riches en cavités et sites hivernaux.

  • Une équipe de bénévoles et de propriétaires de refuges à Saint-Romans-lès-melles.
  • Une entrée de cavité à Saint-Romans- lés-melles.
  • Une Barbastelle cachée au fond d'une fissure.
  • Un Grand rhinolophe enveloppé dans ses ailes.
  • Un comptage sur la commune de Tourtenay.
  • Des murins plein de condensation.
  • Des cachettes parfois improbables !
  • Il faut regarder dans la moindre fissure.
  • Un Grand rhinolophe bien dissimulé
  • Programme Grand rhinolophe : une perche est nécessaire pour contrôler les individus en hauteur.
  • bootstrap slider
  • Et un petit dernier Grand rhinolophe pour finir !
Une équipe de bénévoles et de propriétaires de refuges à Saint-Romans-lès-melles.1 Une entrée de cavité à Saint-Romans- lés-melles.2 Une Barbastelle cachée au fond d'une fissure.3 Un Grand rhinolophe enveloppé dans ses ailes.4 Un comptage sur la commune de Tourtenay. 5 Des murins plein de condensation. 6 Des cachettes parfois improbables !7 Il faut regarder dans la moindre fissure.8 Un Grand rhinolophe bien dissimulé9 Programme Grand rhinolophe : une perche est nécessaire pour contrôler les individus en hauteur.10 Une raquette positionnée à une vingtaine de centimètres permet de détecter la puce.11 Et un petit dernier Grand rhinolophe pour finir ! 12
bootstrap carousel by WOWSlider.com v8.7

Voici quelques images des suivis de ce week-end organisés au sud et au nord du département, par le chargé de mission chiroptères de l’association, accompagné des bénévoles et des propriétaires des refuges. Ce fut l’occasion pour tous ces courageux volontaires de s’initier à la reconnaissance des espèces et d’en savoir plus sur leur cycle biologique. Merci à tous !

Une partie de ces sessions de comptages ont été financées avec le soutien du Fond de Vie Associatif de la Région Nouvelle Aquitaine, dans le but de former les bénévoles et les propriétaires de refuges pour les chauves-souris à la connaissance des espèces des Deux-Sèvres, de leurs gîtes et territoires.  

L’atlas des amphibiens et reptiles du Poitou-Charentes : sa réactualisation débute !

En 2002, Poitou-Charentes Nature et son réseau d’association de protection de la nature publient l’atlas préliminaire des Amphibiens et des Reptiles du Poitou-Charentes. Cet atlas, couvrant la période 1990-2000, avait permis d’élaborer le premier état des connaissances régional concernant ces 2 groupes de vertébrés : 22 taxons d’amphibiens et 15 de reptiles.

20 ans après, Poitou-Charentes Nature lance la réactualisation de cet atlas avec pour objectifs :

  • Mettre en place un réseau d’observateurs ;

  • Faire un bilan sur la répartition des amphibiens et des reptiles dans la région ;

  • Actualiser le statut de conservation des espèces;

  • Contribuer à la conservation des espèces;

  • Publier l’atlas de répartition des amphibiens et reptiles du Poitou-Charentes 20 ans après l’atlas préliminaire.

Ainsi divers actions seront menées dès 2017 avec notamment la réalisation de formations et de prospections de terrain. Mené sous l’égide de Poitou-Charentes Nature, cet atlas est coordonné au niveau régional par DSNE. Les coordinations départementales sont assurées par Nature Environnement 17 et la LPO (Charente-Maritime), Charente Nature (Charente), Vienne Nature (Vienne) et DSNE (Deux-Sèvres).

Chacun peut participer à cet atlas en :

  • s’inscrivant dans le groupe herpéto 79 pour les prospections de terrain (liste de diffusion mail) ;

  • prospectant des mailles ;

  • réalisant des recherches ciblées sur certaines espèces ;

  • saisissant des observations sur Nature 79 ;

  • envoyant des photos d’espèces.

Contacts

Cet atlas est soutenu financièrement par l’Union Européenne (fonds FEDER), le Conseil Régional et la DREAL Nouvelle Aquitaine.

Le groupe communication et vie associative

Opérationnel depuis 2014, le groupe communication et vie associative est composé d’une équipe de bénévoles. Depuis cette année, celle-ci est coordonnée par la chargée de mission communication et vie associative.

A quoi sert ce groupe ?

Il a été créé afin de renforcer l’identité ainsi que la visibilité de DSNE et de dynamiser sa vie associative.
Les membres sont invités à :

  • Participer à l’amélioration et au développement de la communication de l’association. Donner son avis sur les outils de communication, cibler les manques et proposer de nouvelles idées, trouver des idées durables, veiller sur ce qui se fait au sein du réseau, etc.
    La page facebook a, par exemple, été créé et animée avec des membres du groupe. Le livret d’accueil du bénévole est également un outil développé avec les volontaires.

  • Dynamiser la vie de l’association afin de motiver de nouveaux bénévoles en organisant des temps forts associatifs comme les soirées « vœux et bénévolat ».

  •  Apprendre à représenter l’association et à la faire connaître en gérant les stands sur les différentes manifestations. La création d’outils pédagogiques pour mieux sensibiliser le public sur les chauves-souris était un des projets de cette année pour le stand du Festival International du Film Ornithologique.

Toutes ces actions permettent de participer à la valorisation des actions de l’association en touchant à toutes sortes de domaines : la création de supports aussi bien papier que numérique, les réseaux sociaux, l’événementiel, … Tous ces travaux ont pour objectif de mieux faire connaître DSNE et ses actions afin de toucher et sensibiliser de nouveaux publics : « Montrer qu’on peut tous agir pour la préservation de la nature à son niveau ».

Comment s’organise t-il ?

Le groupe est composé d’une dizaine de bénévoles. Chacun participe selon ses disponibilités et ses centres d’intérêts aux différentes réunions où sont présentés les projets. Elles ont lieu une fois tous les 2 mois environ. Suite à ces réunions, les bénévoles choisissent sur quel projet ils souhaitent s’investir et des ateliers en petits effectifs sont ensuite mis en place pour la conduite de celui-ci.

Pourquoi s’investir dans ce groupe ?

Le groupe communication est très accessible. Si vous vous reconnaissez parmi les affirmations suivantes, contactez l’association, nous vous donnerons la date de la prochaine réunion afin de nous rencontrer et de vous faire découvrir les projets
en cours :

 » Je suis sensible à la préservation de mon environnement et souhaite m’investir sur des actions qui visent à l’information, la communication et la sensibilisation des adhérents et du public … » 

« J’aime le contact avec les gens, la photo, les travaux manuels, … »

« Je suis créatif et j’ai la tête pleine d’idées à partager. »

« Je m’intéresse à internet, les réseaux sociaux et les nouveaux médias en général … »

Retour sur les chantiers nature 2016

Aider à la préservation de la nature, c’est aussi physique parfois ! La réalisation de chantiers nature est devenue une action récurrente depuis une dizaine d’années à Deux-Sèvres Nature Environnement. Cette mobilisation bénévole pour la préservation de sites, à l’enjeu ordinaire comme exceptionnel, mobilise les énergies dans la bonne humeur pour ces actions de débroussaillage de pelouses, création de mares, entretien de terrées, restauration de mares …(Un Dossier Chantiers Nature de DSNE vous ai proposé dans le bulletin de juillet 2014).
Cette année, un premier chantier a été organisé en juin dernier pour la construction d’un gîte à chauves-souris sur le site de Rochard. Cet automne/hiver, 4 chantiers ont été organisés par l’association sur notre terrée du Marais de Galuchet, l’ancienne carrière du Puits d’Enfer, une ancienne mine d’argent de Melle et 2 pelouses sèches de la Vallée du Pressoir. Au local, deux fauchages de la prairie du local, inscrite à la charte jardin au naturel de la ville de Niort, ont également eu lieu.

Si vous êtes intéressé pour participer à ces actions, contacter DSNE, nous vous tiendrons au courant des prochaines dates. A savoir, la plupart des chantiers se font plutôt à partir de septembre. En attendant, retour sur ceux de l’année 2016.

Un Chantier pour les chauves-souris à Bailly sur la commune de Melle en novembre

La commune a fait appel à DSNE, pour organiser un chantier de nettoyage d’une cavité. Pleine de déchets en tout genre et vraiment encombrée, elle était difficilement accessible et moins propice à la venue des chauves-souris. Avec une petite équipe dont de très jeunes recrues, motivée, la grotte a donc été nettoyée et désengorgée en une après-midi. Résultat, la distance entre le sol et le plafond peut désormais accueillir un adulte debout. Les chauves-souris peuvent donc y passer l’hiver, tranquilles, à l’abri des prédateurs.

  • L'entrée de la cavité
  • Une de ses hôtes
  • Il y a du travail !
  • On organise le tri des déchets
  • A l'intérieur, c'est pioche !
  • A l'extérieur on récupére les déchets !
  • Un bon petit groupe prêt à réceptionner !
  • Et on désengorge à tour de seaux !
  • wowslideshow
  • Et voici tout ce qui a été enlevé !
L'entrée de la cavité1 Une de ses hôtes2 Il y a du travail ! 3 On organise le tri des déchets 4 A l'intérieur, c'est pioche !5 A l'extérieur on récupére les déchets !6 Un bon petit groupe prêt à réceptionner ! 7 Et on désengorge à tour de seaux !8 Le résultat est là !9 Et voici tout ce qui a été enlevé ! 10
wowslider.com by WOWSlider.com v8.7
« Prends tes outils et viens galucher » à Niort

Chaque année DSNE organise un chantier d’entretien de sa parcelle au marais de Galuchet (Niort). Cette parcelle d’un demi hectare, qui avait été léguée à l’association, est constituée d’une alternance de conches et de terrées. De vieux frênes têtards bordent les conches et les terrées sont plantées de peupliers.
Le chantier annuel 2016 a eu lieu ce 26 novembre. Six bénévoles se sont réunis parmi lesquels des habitués de plusieurs années. Au programme de notre journée : débitage de 5 peupliers couchés par le vent et constitution d’abris pour la faune avec les branchages.
L’objectif de ces chantiers est de conserver ce paysage typique du marais que sont les parcelles de terrées, en y maintenant de vieux frênes têtards qui abritent une biodiversité remarquable (Rosalie des alpes, etc.). Cette parcelle sert de support pédagogique pour DSNE et le GODS.
Nous envisageons de faire retirer les peupliers (environ 50), probablement en 2017 ; si vous avez des idées ou des connaissances intéressées par un tel chantier, merci de nous contacter.

Des hommes, un chien et des chevaux à Exireuil

  • La carrière du Puits d'enfer à Exireuil
  • L'équipe du chantier 2016
  • Un cheval en pleine action
  • Les hommes aussi !
  • bootstrap slider
  • Un repos bien mérité.
La carrière du Puits d'enfer à Exireuil1 L'équipe du chantier 20162 Un cheval en pleine action3 Les hommes aussi !4 Coupe de certains arbres 5 Un repos bien mérité.6
jquery slideshow by WOWSlider.com v8.7

Lors de cette journée, plusieurs opérations ont été réalisées afin de rouvrir le milieu.
Le 1er a consisté en l’abattage des 4 dernières cépées d’aulnes situées au centre des stations d’orchidées, posant plusieurs problèmes (création d’humus, semencier, ombre), puis en leur évacuation par les chevaux Quito et Grimm (respectivement Comtois et Trait du Nord) de Daniel et Mireille à l’ouest du site. Ici les arbres ont été débités et entassés pour combler l’accès sauvage du site (site dangereux, et interdit d’accès). En parallèle, un arrachage manuel de toutes les jeunes repousses, essentiellement d’aulnes mais aussi de saules, dans la roselière a été réalisé. Pour les plus grosses repousses, un dessouchage avec les chevaux a été entrepris. Pour les jeunes plans arrachés, tous ceux-ci ont été regroupés afin d’être mis à disposition du syndicat de rivière local (Syndicat Mixte à la Carte) pour leur ré-utilisation dans le cadre d’un chantier de plantation de ripisylve. Enfin, un débroussaillage de la lisière nord du boisement ainsi qu’une partie de la roselière a été réalisé par Jean, avec exportation des résidus de coupe. Ce chantier sur la journée, réalisé à 10 personnes avec l’aide de deux chevaux, a encore été un moment associatif important, chaleureux et vivifiant, apprécié de tous, qui a permis un sacré rajeunissement du milieu. La SFO nous dira si ces opérations de gestion porteront leurs fruits.

Le fauchage annuel du local, à Niort

Chaque année, notre salarié botaniste en charge de la gestion de la prairie du local organise des session de fauchage en faisant un appel à bénévoles. Objectif : favoriser la diversité et la richesse de la prairie. Résultat : au printemps nous pouvons profiter de superbes orchidées et graminées !