Présentation des rapports réalisés

1er semestre 2013

> ETUDES ET SITES

– Diagnostic écologique du site CEN PC de la marbrière d’Ardin

Décembre 2012 (F.Doré, S.Barbier, A. Le Guen)

La Marbrière d’Ardin est une ancienne carrière à ciel ouvert dans un contexte bocager bien préservé. DSNE a été missionné par le CEN P-C pour réaliser le diagnostic écologique du site. La flore ainsi que la faune (Rhopalocères, Odonates, Orthoptères, Chiroptères) ont donc été inventoriées. Même si aucune espèce à fort statut n’a été contactée, le cortège d’espèce est bien représentatif des paysages environnants.

– Diagnostic écologique et propositions de mesures de gestion sur des parcelles communales à Pamproux (entre le Moulin de Pouillet et Chabanne)

Décembre 2012 (F. Doré, S. Barbier, en lien avec P. Rouillier)

La mairie de Pamproux est propriétaire et gestionnaire de plusieurs parcelles publiques en rive de la rivière du même nom. Afin de connaître la richesse biologique de ses parcelles pour mieux la prendre en compte dans la gestion, la mairie de Pamproux a souhaité se doter d’un outil de diagnostic du patrimoine naturel sur le site. Les parcelles communales de Pamproux sont un bel ensemble de prairies naturelles et boisements dans le lit majeur du Pamproux. Cet ensemble d’habitats variés abrite divers enjeux, notamment floristiques mais également faunistiques (Agrion de Mercure, Cuivré des marais), concentrés principalement sur les prairies humides de Pouillet. Une gestion adaptée de ces prairies permettra de conserver ces milieux et leurs espèces patrimoniales.

– Diagnostic écologique et préconisations de gestion du site CREN PC des prairies de Lezay

Novembre 2012 (F. Doré, S. Barbier, en lien avec P. Rouillier)

Le site des prairies de Lezay est un ensemble de prairies naturelles humides, plus ou moins anciennes, qui abrite des cortèges d’espèces remarquables. Suite au diagnostic du site réalisé en 2005, un document d’actions et de gestion concertée a été mis en œuvre pour la période 2008-2012. L’étude de 2012 permet donc d’effectuer un bilan après 5 années de gestion. La gestion pratiquée depuis au moins 5 ans a permis de conserver les enjeux faunistiques du site (oiseaux, amphibiens, odonates). Les espèces végétales patrimoniales des prairies sont toujours présentes, mais la population de Gentiane semble en mauvais état de conservation (enrichissement de la parcelle). Un ajustement de gestion est proposé à titre expérimental (fauche avec exportation moins tardive que ce qui a été pratiqué ces dernières années).

– ABC de Melle

Janvier 2012 (F. Doré, N. Cotrel)

La ville de Melle est la première des Deux-Sèvres à avoir lancé en 2012 un Atlas de Biodiversité Communal. Les 9,76 km² de la commune font ainsi l’objet, en 2012 et 2013, d’inventaires naturalistes aussi complets que possible, par les naturalistes de DSNE et du GODS ainsi que par les habitants de la commune. Cette première année d’inventaire (2012) a porté sur la flore, l’avifaune, les rhopalocères, odonates et orthoptères. Elle a révélé la présence de plus de 400 espèces végétales vasculaires, 45 espèces de rhopalocères, 32 d’odonates et 45 d’orthoptères.

– Diagnostic biologique et préconisations de gestion sur la déchetterie de Vallon d’Arty à Niort

Janvier 2013 (S. Barbier, F. Doré + GODS)

Le site de la déchetterie Vallon d’Arty se situe dans un complexe de plaine agricole intensive au nord de la commune de Niort. Ce paysage, aux portes de la zone urbanisée, présente quelques reliques de pelouses sèches situées au niveau des différentes vallées marquant le relief du secteur. La Communauté d’Agglomération de Niort a souhaité se doter d’un outil d’inventaire du patrimoine naturel sur ce site dont elle est gestionnaire. Le site présente de forts enjeux de conservation. Alors que la majorité du site est artificialisée, des reliques d’habitats patrimoniaux sont présentes (pelouses et falaises calcaires) et des espèces d’intérêt patrimonial sont cantonnées sur le site (oiseaux, orthoptères, papillons).

> SUIVI D’ESPECES

– Inventaire des Rhopalocères et plan de gestion d’un site remarquable : le terril du Pâtis 2010/2012

(Rapport de stage – E. Jomat)

Dans le cadre de l’atlas régional des Rhopalocères du Poitou-Charentes, trois mailles du Nord Deux-Sèvres ont fait l’objet d’inventaires papillons. Ce travail a permis de cibler, sur ce secteur, le site possédant le plus gros enjeu afin d’approfondir les inventaires. Le terril du Pâtis, ancienne annexe de la carrière de la Noubleau sur la commune de Saint-Varent, a été choisi pour ce diagnostic. Les principaux enjeux décelés concernent les taxons entomologiques de milieux pionniers (3 espèces de Rhopalocères et 3 espèces d’Orthoptères déterminant pour le Poitou-Charentes) ainsi que les amphibiens (3 espèces de tritons protégés). Des mesures de gestions pour conserver des milieux jeunes ouverts et de restauration de mare ont été proposées à la commune, gestionnaire du site. Ces mesures n’ont malheureusement pas pu être appliquées sur le site.

– Mise en place d’un suivi des communautés d’odonates du Marais Poitevin

2012 (F. Doré, N. Cotrel)

Dans le cadre de l’Observatoire du Patrimoine Naturel du Parc interrégional du Marais poitevin, un suivi des odonates est mis en place. Le principe d’échantillonnage repose sur la prospection de 30 transects de 500 mètres. Chaque site fait l’objet de 4 passages (aller et retour d’une heure par passage) durant la saison, soit un par mois de début mai à fin août. Au total, 44 espèces ont été observées sur les 53 connues sur ce territoire. Les richesses spécifiques minimales et maximales par site sont de 4 et 35 espèces. Les communautés sont structurées en fonction des habitats et des associations d’espèces. Les enjeux de conservation sont forts dans le Marais poitevin, en particulier actuellement sur le marais mouillé et les tourbières alcalines. Diverses menaces pèsent sur les communautés d’odonates dans le Marais poitevin en particulier un impact potentiel de l’Ecrevisse de Louisiane Procambarus clarkii.

– Suivi chiroptérologique dans le cadre des mesures d’accompagnement

Février 2013 (A. Le Guen)

En 2004-2005, DSNE a réalisé les études d’impact concernant l’implantation d’éoliennes dans 4 secteurs du Pays Mellois. L’entrepreneur, 3D Energies, a missionné de nouveau l’association pour étudier 8 ans après l’évolution de la fréquentation par les chauves-souris. L’objectif de ce suivi était donc d’étudier l’évolution de l’activité chiroptérologique sur 3 parcs éoliens en activité et 1 parc témoin, projet d’implantation qui n’a pas abouti.

– Programme de médiation faune sauvage SOS chauve-souris et serpents : Bilan d’activités et financier 2012 (année 2/2)

Février 2013 (A. Le Guen, F. Doré)

La seconde année du programme de médiation faune sauvage a surtout été marquée par la forte progression du nombre d’appels pour des SOS Serpent (de 6 en 2011 à 16 en 2012). Le SOS chauve-souris a également très bien fonctionné avec plus de 50 contacts qui ont permis de découvrir 8 nouvelles colonies de mise bas. Un bilan très positif car au-delà de la récolte de quelques données, de très nombreuses personnes ont été sensibilisées sur ces 2 groupes d’espèces à mauvaise réputation.